Made in China : Ils peuvent toujours courir

china

Made in China : Ils peuvent toujours courir

Régulièrement, je reçois des offres alléchantes de matières issues du Pakistan, du Bengladesh ou du Maroc auxquelles je ne prends même pas la peine de répondre, mais cette semaine j’ai eu le Pompon ! On m’a tout simplement invité à installer une application sur mon PC en lien avec notre nouveau site www.pyrenees-e-shop.com qui nous permettrait « d’aspirer » un nombre important de produits en lien avec notre activité et en provenance d’un géant chinois de l’Internet à la voix caverneuse et abracadabrantesque.

Une fois les produits mis en place sur le site, nous n’avions plus qu’a appliquer un coefficient multiplicateur de 6 ou de 7 et publier sur le web, le géant chinois s’occupant de produire l’article et de l’expédier au client.

Curieux, j’ai été voir : On me proposait d’acheter un sac besace à 12 € 90, ce qui me permettait de le revendre 89 € environ et de réaliser une marge juteuse. 12 € 90 pour un article vraisemblablement fabriqué par des gamins ou des demi-esclaves à l’autre bout du monde : Que nenni, nous sommes rentrés en résistance depuis bien longtemps et nous continuerons à défendre et à promouvoir l’artisanat de notre terroir.

Pour produire la même chose, notre artisan devra acquérir une pièce de cuir dans une de nos tanneries Pyrénéennes situées au Pays Basque ou dans le Tarn au prix du mètre carré (Entre 58 et 135 €), la découper à la main en utilisant des patrons précédemment confectionnés puis assurer le montage, la couture avec sa pince de sellier, fixer la clouterie de laiton puis patiner le tout au badigeon de cire d’abeille. Plusieurs heures seront nécessaires à élaborer une pièce qui devra être vendue à son juste prix en y intégrant les frais, les taxes et les marges.

Alors, bien sur chaque article affichera un prix bien différent de ce que l’on peut trouver chez le géant chinois mais au moins l’acheteur pourra garder la conscience tranquille, sachant qu’il aura contribué au maintien du savoir-faire français et au maintien des emplois, sachant qu’en plus, il y gagnera forcément en qualité.

Les tanneries pyrénéennes ont réussi à tenir le coup jusqu’à présent, ce qui n’est pas le cas des industries textiles qui ne se sont jamais remises de l’arrivée brutale des matières synthétiques asiatiques sur le marché, notre éthique est de continuer à perpétrer le savoir-faire et la qualité de nos créations.

 

Ce qui n’empêche pas certains clients de réagir en nous mettant au défi de prouver l’origine de nos matières et de nos confections, nous avons déjà commencé à travailler là-dessus* en publiant de nouvelles vidéos de nos artisans au travail.

A voir :

https://www.pyrenees-e-shop.com/blog/techniques/orignine-de-nos-fabrications-visitez-nos-ateliers.html

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

 


Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,