Déconfinement,  relooking et nouveautés, on vous explique tout ça, c’est par ici :

L'Hiver et nous

DSC_0565

L’Hiver et nous

Cet hiver 2017-2018 laissera un mauvais souvenir dans les mémoires …Le mois de mars est là avec ses giboulées, preuve que les saisons existent toujours chez nous.

On nous avait prédit qu’il n’y en aurait plus, la faute au réchauffement climatique et que nous étions complétement demeurés de persévérer dans la confection d’habillement traditionnel principalement dédiés à la protection contre le froid.

Il n’y aura plus d’hiver : Adieu gros pulls, vestes en peaux lainées, robes de chambre ou chaussettes montantes et reconvertissons-nous en cœur dans la fabrication de maillots de bain ou de crème solaire. Seulement voilà, on s’en est pris un bon sur le bout du nez et nos métiers à tisser ont chauffé pendant quelques semaines pour arriver à honorer toutes les commandes. Les gens avaient froid, et ils voulaient au plus vite des articles de fabrication française et artisanale pour se protéger plutôt que d’opter pour le « made in China » à trois francs six sous.

Nous avons fait au mieux pour fournir et être dans les temps, sachant que nous ne serons jamais Ama…n et que chez nous, il faut réapprendre à donner du temps au temps.

Maintenant qu’on est plus tranquille, j’ai ressorti un livre que j’avais adoré : L’Hiver, de Bernard Clavel paru chez Nathan en 2003 et que je vous conseille vivement.

 

« Il aurait pu faire sienne la célèbre phrase de son ami Gilles Vigneault : " Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver " ; il a obtenu le prix Goncourt avec un roman intitulé Les Fruits de l'hiver... Presque tous ses romans parlent de sa saison préférée, de ciels de glace dans le Nord québécois, de brumes épaisses sur les bords du Rhône, de neiges dans les collines du Jura, de banquises dérivant sur le Saint-Laurent... Dans ce livre, Bernard Clavel raconte ses impressions d'hiver, ses souvenirs des rudes journées d'enfance à Lons-le-Saunier, ses émerveillements devant le jardin couvert de givre, ses errances au long des fleuves glacés, sa découverte de l'immensité blanche du Nord québécois... Mais si l'on savait Bernard Clavel écrivain de l'hiver, son œuvre graphique, composée de dessins, d'aquarelles et de photographies captées au Leica devant sa porte comme au bout du monde, est une grande découverte. Ici encore, l'hiver en est le héros, en noir comme en couleurs, et les photographies de ce magnifique ouvrage sont comme une promenade illustrée à travers les paysages et les ambiances des romans de ce grand écrivain qui a fêté ses 80 ans cette année... au printemps »

On trouve toujours ce beau livre dans les bonnes librairies et évidemment chez Ama…n…Et n’oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter pour avoir de nos nouvelles.

https://www.pyrenees-e-shop.com

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,